Ergonoma

Télétravail ou retour au bureau, la question est tranchée

Sondage publié dans Ergonoma Journal – 63 (Avril, Mai, Juin 2021)

Alors qu’Apple vient d’annoncer un retour au bureau 3 jours par semaine, quel est le point de vue des salariés sur l’évolution qu’a connu le monde du travail ces derniers mois. Pour Tim Cook PDG d’Apple, «Malgré tout ce que nous avons pu accomplir alors que beaucoup d’entre nous ont été séparés, la vérité est qu’il a manqué quelque chose d’essentiel au cours de cette dernière année. Les uns et les autres». Génie des Lieux a fait son enquête de ce cotés de l’Atlantique. Petit résumé du sondage publié dans notre dernier numéro d’Ergonoma Journal.

Le cabinet de conseil indépendant en design, co-conception et réalisation d’espaces de travail Génie des Lieux, a mené un sondage* auprès de 3 908 professionnels répartis sur l’ensemble du territoire. Une étude pour mieux connaître leur vision du travail dans le futur. Mais aussi sur les évolutions apportées dans les entreprise depuis le début de la crise sanitaire.

Contrairement à Facebook et Google, Apple veut faire retrouver le chemin du bureau à une bonne partie de ses employés. Les deux géants du web ont, quant à eux, annoncé un allongement du télétravail jusqu’à la fin de l’année.

A contrario, l’analyse du patron de l’entreprise à la pomme est limpide: «La visioconférence a réduit la distance entre nous, c’est certain, mais il y a des choses qu’elle ne peut tout simplement pas reproduire.»

Un sentiment fortement partagé de ce côté de l’Atlantique. C’est en tout cas le résultat sans appel de l’enquête d’opinion menée par Génie des Lieux. Pour le cabinet de conseil, les collaborateurs vont revenir au bureau en 2021. D’ailleurs 77 % des entreprises françaises y pensaient déjà.

Adaptation : peut mieux faire !

Quand on demande aux collaborateurs comment ils évaluent l’adaptation de l’entreprise pendant la crise, près de la moitié des répondants ont une image positive (6% Excellente, 11% Très bonne et 28% Bonne).

L’impact réel de la crise sanitaire sur les entreprises est encore difficile à évaluer. Cependant 41% d’entre eux, estiment que leur société ne s’est que moyennement adaptée à la situation. Et seulement 12 % estime qu’elle ne fut “pas terrible”.

Il va sans dire que ce sera un retour progressif « à la vie normale » selon les pays et la situation sanitaire.

Peu de concertation

Dans son mémo le PDG de la firme de Cupertino indique que les employés auront la possibilité du télétravail intensif, du lundi au vendredi. Mais jusqu’à deux semaines au maximum chaque année. Ils devront cependant recevoir le feu vert au préalable de leurs supérieurs.

Sur le vieux continent en revanche, pas ou peu de concertation. 61 % des entreprises ne prévoient pas de consulter les salariés sur l’évolution du travail. On imagine très bien que les entreprises sont encore dans la gestion active de la crise.

Seulement 17 % ont déjà consulté les collaborateurs sur leur souhait d’évolution en ce qui concerne les pratiques de leur travail. A noter que ce chiffre a vocation à changer, 22% des entreprises ont prévu des concertations dans le courant de l’année.

En quoi les entreprises ont-elles évolué ?

46 % des personnes interrogées pensent que leur entreprise a fait énormément de progrès et d’aménagements. En particulier sur la question du télétravail.

Par ailleurs, pour 19% des répondants, c’est surtout la communication interne qui a le plus évolué. Juste devant la formation des managers avec 13 %.

1% des personnes interrogées considère que leur entreprise a le plus évolué en leur accordant une plus grande confiance.

The Bug – An outdoor desk

Liberté chérie…

Dans le détail, les employés d’Apple devront être au bureau les lundis, mardis et jeudis. Ils auront droit au télétravail partiel les mercredis et vendredis. La situation peut évoluer selon les métiers bien évidement.

Certains employés pourraient devoir travailler toute la semaine sur place. Et donc tirer complètement un trait sur le télétravail.

C’est ce que laisse entendre Tim Cook «Je sais que je ne suis pas le seul à regretter le buzz de l’activité, l’énergie, la créativité et la collaboration de nos réunions en personne et le sentiment de communauté que nous avons tous construit.»

Une entreprise sur quatre favorable au travail hybride

Vous l’aurez compris, laisser totalement le choix aux salariés télétravail ou présentiel n’est donc pas encore pour demain. Même si plus d’une entreprise sur 4 se donne la possibilité de réfléchir sur les modalités.

52 % des entreprises interrogées sont catégoriques. Elles ne laisseront pas aux collaborateurs le choix de leur lieu de travail. Seulement 15 % sont susceptibles d’accorder cette liberté pour du télétravail de 1 ou 2 jours par semaine.

A noter que 5% d’entre elles aspire à abandonner ses bureaux physiques. Avec pour ambition une organisation complètement à distance et des collaborateurs dispersés sur tout le territoire.

La pandémie aura permit aux entreprises d’évoluer sur certains sujets. De s’équiper pour retrouver leurs employés au bureau dans les meilleurs conditions. Il semble bien que la tendance actuelle s’oriente vers un retour à la normale. Et que les entreprises s’apprêtent progressivement, pour certaines, à sonner la fin de la télé-(ré)création. Retrouvez toutes les enquêtes sur le site de Génie des Lieux

Source: TheVerge, GenieDesLieux

Exit mobile version