Pour un travail sain allégez la charge

La campagne de l’EU-OSHA sur les lieux de travail sains – Allégez la charge 2020-2022, sensibilise aux TMS liés au travail. Elle encourage les employeurs, les cadres et les travailleurs et leurs représentants à travailler ensemble pour gérer ces risques. L’ergonomie joue un rôle clair dans cette activité. Elle vise la prévention par sa nature. Dans toute l’Europe, des millions de travailleurs souffrent de troubles musculo-squelettiques (TMS) d’origine professionnelle. Dans l’UE, environ trois travailleurs sur cinq déclarent souffrir de TMS, selon la sixième enquête européenne sur les conditions de travail.

Lutte contre les TMS

Les TMS d’origine professionnelle les plus courants sont les lombalgies et les douleurs aux membres supérieurs. Des facteurs physiques, organisationnels, psychosociaux et individuels peuvent contribuer au développement de ces pathologies. Selon l’enquête européenne des entreprises sur les risques nouveaux et émergents réalisée en 2019, le facteur de risque le plus fréquemment mentionné dans l’EU-27 est l’exposition à des mouvements répétitifs de la main et du bras (cité par 65 % des entreprises). Parmi les autres facteurs de risque liés aux TMS, on trouve notamment les périodes prolongées en position assise (61 %), l’action de soulever ou de déplacer des personnes ou des charges lourdes (52 %), les contraintes temporelles (45 %), et les positions fatigantes ou douloureuses (31 %).

Les campagnes «Lieux de travail sains» sont essentielles pour la sensibilisation à la sécurité et à la santé au travail. Le message de ces campagnes est clair: «Lieux de travail sains. Un acquis pour vous. Un atout pour l’entreprise !» Dans leur genre, ces campagnes sont les plus vastes au monde et chacune porte sur un thème clairement défini. Les sujets des campagnes précédentes vont de la promotion de l’évaluation et de la prévention des risques à la sensibilisation au travail durable. Sans oublier la protection des travailleurs contre les substances dangereuses. Les campagnes mettent aussi l’accent sur les petites et moyennes entreprises. Sur les groupes de travailleurs vulnérables, de manière à s’adresser à ceux qui ont le plus besoin d’aide.

[ TO READ / A LIRE ] :   Fierté & Tabou: «Ambition professionnelle, regards croisés femmes-hommes»

Les ergonomes en chefs de file

Les ergonomes ont de l’expérience dans l’organisation d’interventions participatives sur le lieu de travail. Ils ont développé des stratégies et des pratiques pour améliorer l’activité de conception dans les entreprises. Une grande partie des risques associée à la sécurité et à la santé peut être dérivée d’une mauvaise conception ergonomique.

Les ergonomes s’engagent à créer des lieux de travail sûrs et sains avec la prévention des troubles musculo-squelettiques. La Fédération des sociétés européennes d’ergonomie a soumis la candidature pour devenir partenaire officiel de la campagne Lieux de travail sains – Allégez la charge 2020-2022 et Sécurité et santé au travail (EU-OSHA).

Lancement de la campagne

La campagne vise à s’attaquer au problème des troubles musculo-squelettiques (TMS) liés au travail. Elle vise egallement à améliorer la vie des travailleurs. Toute organisation ou entreprise européenne ou internationale ayant des représentants dans plus d’un État membre de l’UE peut postuler. Être partenaire de la campagne, c’est être prêt à s’impliquer. Cela signifie organiser une conférence, un séminaire ou une formation. Donner de la visibilité à la campagne (site web, réseaux sociaux). Relayer les informations de l’EU-OSHA, encourager la coopération entre partenaires. Promouvoir activement les objectifs stratégiques de la campagne…

Soutenir la campagne permet d’augmenter sa visibilité, de faire connaître ses activités et d’élargir son réseau. Le processus de sélection interne des partenaires aura lieu en janvier 2021. Les organisations sélectionnées seront contactées peu après. La campagne pour des lieux de travail sains de l’EU-OSHA est officiellement lancée ce lundi 12 octobre lors d’une conférence de presse à Bruxelles.

Y participeront le commissaire européen à l’emploi et aux droits sociaux Nicolas Schmit, le ministre fédéral allemand du travail et des affaires sociales, Hubertus Heil et la directrice exécutive de l’EU-OSHA, Christa Sedlatschek.

Pour plus d’information: Rendez-vous en direct Lundi 12 octobre pour la lancement de la campagne.