ETUDE: Quels sont les bruits les plus gênants au travail ?

Deux études ont été publiées sur les nuisances sonores sur le lien de travail. Les résultats montrent que c’est un véritable problème, aux impacts importants.
La 3ème édition de la « Semaine de la santé auditive au travail »
du 15 au 19 octobre 2018

Ses organisateurs ont commandé à l’institut Ifop une étude sur le sujet.)une enquête en ligne auprès d’un échantillon de+1000personnes représentant la population active occupée agée de 18 ans et plus (14 et 19 septembre 2018)
59 % des personnes interrogées déclarent être gênées par le bruit et les nuisances sonores sur leur lieu de travail (40 % le sont souvent et 19 % de temps en temps).
Si les salariés de la construction ou de l’industrie sont particulièrement nombreux à se dire gênés,
Les environnements de travail du secteur tertiaire ne sont donc pas épargnés.
La problématique du bruit au travail se retrouve dans les bureaux et particulièrement les open-space, les plateformes téléphoniques, mais aussi dans les magasins, les bars, les restaurants, les écoles ou les cantines.
54 % se disent dérangés.
65 % des 18- 24 ans se disent gênés par le bruit, ce qui montre que les séniors ne sont pas seuls concernés par ce phénomène
Les résultats sont éloquents. La gêne causée par le bruit et les nuisances sonores au travail est bien réelle. Les impacts santé, performance et la qualité de vie existent bien et dépassent la seule sphère professionnelle/
l’intégralité de cette enquête, est consultable ici

https://sante-auditive-autravail.org/pdf/CP-enquete-ifop-jna-2018_SSAT.pdf

Les bruits insupportables dans les « open space »?

Plantronics a aussi réalisé une étude sur le sujet, et plus particulièrement sur les salariés travaillant dans des open space. Les principaux résultats vont dans le même sens, les ampleurs variant.
Plantronics, acteur majeur des solutions de communication audio pour entreprises et particuliers, a mené une étude* sur la gestion du bruit au travail. Elle met en exergue les problèmes de bruit rencontrés en open space.
Les conclusions sont sans appel : les bruits et autres distractions sonores réduisent la productivité des collaborateurs, la satisfaction des clients et les performances de l’entreprise.
56 % des personnes ayant répondu à l’enquête disent être dérangés par le bruit plusieurs fois par jour
95,5 % disent « qu’ils seraient plus productifs dans des univers moins bruyants ».
84 % des personnes déclarent qu’elles aimeraient mieux travailler dans un environnement davantage cloisonné. Plus surprenant, plus d’un tiers des personnes indiquent que les clients au bout du fil se sont déjà plaints du bruit environnemental qu’ils perçoivent au travers du téléphone.
Réponses à la question « Quels sont les bruits les plus gênants au travail ? »
(résultats provenant du panel de 311 personnes interrogées en France)
27% Eclats de voix provenant de conversations téléphoniques
24% Conversations de collaborateurs devant votre bureau ou votre espace de travail
16% Reniflements / Toux
10% Alertes sur smartphone
10% Appels personnel
8% Claviers bruyants
3% Bruit des collaborateurs en train de manger

les points notables de l’étude :
• 56 % des répondants sont perturbés par le bruit plusieurs fois par jour,
• 95,5 % estiment qu’ils seraient plus productifs dans un environnement de travail moins bruyant,
• 38 % des répondants vont travailler dans une zone plus calme de leur bureau lorsque le bruit devient trop gênant,
• 84 % des collaborateurs interrogés préféreraient travailler dans un espace plus traditionnel avec des bureaux ou des espaces modulaires séparés par des parois,
• Plus d’un tiers des personnes interrogées ont déclaré que les clients se plaignent du bruit qu’ils entendent à l’autre bout de la ligne lors des appels téléphoniques,
•26 % des entreprises donnent des consignes pour aider à résoudre les problèmes de bruit,
•77 % des personnes interrogées travaillent dans une entreprise qui n’a pris aucune mesure pour remédier aux problèmes de bruit.

Le bruit a un coût
Plantronics a également développé un outil pour permettre à chaque entreprise de calculer le coût du bruit.
Cette calculatrice est basée sur les résultats d’une étude de l’Université de Californie qui montre qu’il faut à un collaborateur 23 minutes pour retrouver sa concentration et revenir à la tâche en cours après une distraction, et qu’une majorité de collaborateurs sont distraits au moins une fois par jour.
En s’appuyant sur ces statistiques avérées, ce calculateur permet à chacun décisionnaire de se faire une idée du degré de bruit qui affecte la rentabilité de son entreprise.
Cliquez sur le lien ci-dessous pour calculer par vous même quels sont les coûts du bruit dans votre organisation.
https://www.plantronics.com/fr/fr/solutions/managing-noise/roi-calculator
Exemple
Comment Plantronics « libère » ses employés du bruit pour doper leur productivité
Modèle d’entreprise bienveillante, Plantronics a développé dans ses locaux le concept du Smarter Working : « travailler plus intelligemment » et faire en sorte que le bruit ne soit plus un problème.
Télétravail, salles de jeux, de sieste ou de sport, mur végétal et sons naturels, salles de réunion insonorisées, mobilier absorbant le son, bureau flexible…
Chaque collaborateur peut travailler comme il le souhaite et où il se sent le mieux, en télétravail ou au bureau.

http://www.plantronics.com/fr/