Le télétravail améliore les conditions de travail

A l’occasion de la sortie du jeu « Les Essentiels Télétravail », conçu pour aider les entreprises à bâtir leur feuille de route « télétravail », Edouard Robin, chargé de mission à l’Anact et concepteur du jeu, , nous dit tout sur ce nouveau jeu de la gamme Travail & Réalités. Conçu pour être utilisé en TPE-PME comme en établissement public, ce jeu est est un support idéal pour lancer ou redynamiser un projet télétravail.

Pourquoi un jeu sur le télétravail ?

Le jeu de cartes “Les Essentiels Télétravail” répond à un besoin de sensibilisation sur le télétravail. Il vise à faciliter les discussions sur ce sujet dans les entreprises qui souhaitent le mettre en œuvre, en améliorer la pratique ou tirer les leçons du télétravail exceptionnel imposé en raison de la crise sanitaire. Il s’articule avec le kit gratuit “Associer télétravail et qualité de vie”

Les objectifs du jeu

Que vous souhaitiez mettre en place le télétravail, améliorer les pratiques existantes ou encore tirer les enseignements du télétravail exceptionnel. ” Les essentiels Télétravail” sera un compagnon original pour nourrir vos séances de travail. Comités de projet paritaires, groupes de manageurs inter-services ou réunions avec les collaborateurs… le jeu est le support idéal pour initier les échanges et la concertation et identifier concrètement les points à traiter.

Il permet, pour des groupes de 2 à 6 personnes :

  • De travailler en commun sur la méthode de préparation et de mise en oeuvre du télétravail
  • D’échanger sur les modalités de management à distance
  • D’élaborer les grandes ligne d’un accord ou d’une charte télétravail

Tout au long de la partie les joueurs identifient les points forts de l’entreprise et les sujets à travailler. À l’issue de la partie, le groupe aura déterminé les actions à conduire pour lancer “votre projet” télétravail ou améliorer les pratiques existantes… il sera la feuille de route télétravail ! Vous vous engagez dans la négociation d’un accord ou d’une charte télétravail ? Le jeu permet de préparer la démarche, d’identifier les différents sujets à prendre en compte et les pratiques à mettre en œuvre. Pour ceux qui veulent mettre en place le télétravail, ce jeu va permettre de discuter des différentes dimensions à prendre en compte (lieux de télétravail prévus, rythme…) et de comment le mettre en œuvre. 

Pour les entreprises qui l’ont déjà mis en place, il permettra de tirer collectivement en équipe un bilan du cadre et des moyens mobilisés : le nombre de jours de télétravail possible est-il connu de tous ? Comment s’articule le management des personnes travaillant sur site et de celles en télétravail ?

A qui est-il destiné ? 

Ce jeu s’adresse aux chefs de projets télétravail, aux acteurs RH, aux chefs d’entreprise qui s’interrogent sur l’opportunité de  développer cette modalité de travail à distance et aux consultants qui souhaitent animer des temps d’échanges sur le sujet. Il peut s’utiliser indifféremment dans les entreprises privées ou le secteur public.

Une réponse aux enjeux actuels des entreprises ?

Avec le retour progressif des salariés sur site, il va falloir tirer rapidement les enseignements de la période que l’on vient de vivre sur la mise en place du télétravail. On le sait, le télétravail a concerné pendant le confinement 30% des travailleurs contre 3 à 7% habituellement. Et il va sans doute rester la norme pour une partie des salariés au moins pour un temps.

Il est donc primordial de revenir collectivement sur ce qui s’est passé pour reconstruire un cadre plus adapté et améliorer les pratiques existantes. Le jeu peut être utile en cela. Les cartes invitent notamment à s’interroger sur les conditions de travail à distance et pas seulement sur les aspects purement techniques sur lesquels on se concentre parfois, comme l’accessibilité réseau par exemple.  

Exemples d’échanges que le jeu peut susciter

Il existe 3 catégories de cartes : « cadre et moyens », « méthode » et « management ». En balayant les premières, on peut poser les bases d’une charte ou un d’accord télétravail. Par exemple, elles permettent de vérifier si les critères d’éligibilité des activités télétravaillables existent, s’ils sont partagés, connus de tous.  

Les cartes « méthodes » incitent, quant à elles, à réfléchir à la manière de construire le projet. Elles préconisent de mettre en œuvre une démarche paritaire et concertée, d’analyser l’activité, de faire de l’expérimentation. Ces cartes permettent de s’approprier tous les ingrédients d’une conduite de projet qui respecte les principes de qualité de vie au travail.  

Les cartes « management » invitent, enfin, à s’interroger sur ce qu’on attend des évolutions des pratiques managériales à distance : la prévention de l’isolement, l’accompagnement des manageurs, la prévention du risque d’intensification du travail, le respect de l’équilibre vie professionnelle-vie personnelle, par exemple. Ces différents aspects peuvent faire l’objet de discussion et de concertation au moment où l’entreprise définit son projet ou lorsqu’elle évalue sa pratique.Par ailleurs, nous avons prévu que le jeu puisse être utilisé en visioconférence. Pour cela, nous proposons en téléchargement gratuit sur le site de l’ANACT une règle du jeu distanciel

Rendus plus accessibles, les enjeux sont partagés et les participants deviennent porteurs de solutions. Cette approche permet à chacun d’éprouver et de constater comment des changements simples peuvent contribuer à l’amélioration des conditions de travail.