Les joueurs de jeux vidéo bouleversent l’ergonomie : la nouvelle chaise de Logitech d’Herman Miller

Et si la rencontre improbable de l’esthète et du geek changeait le monde de l’ergonomie ? C’est la question qu’on dû se poser les journalistes du monde entier quand ils ont reçu la nouvelle : l’entreprise américaine de design Hermann Miller, maison fondée en 1923 et spécialisée dans les meubles et matériels de bureau haut de gamme, s’associe avec l’entreprise suisse Logitech, spécialiste dans la production de périphériques informatiques. La finalité ? La sortie d’un fauteuil ergonomique haute gamme pour les gamers, ces joueurs de jeux vidéo passant des heures devant leur écran, pour quelques fois devenir professionnels. Initialement prévu pour être commercialisée en Juillet 2020 à cause du COVID, son prix est annoncé à 1320 euros.

Les gamers et l’ergonomie : une histoire appelée à durer

Pourquoi l’ergonomie entre dans le monde des jeux vidéo. Car jouer devant un écran se rapproche de plus en plus du monde du travail. Le monde a changé depuis les parties de Pac-Man sur les bornes d’arcade. Fin des années 90, certains tournois de jeux vidéo commencent à être rémunérés. 20 ans plus tard, un véritable circuit professionnel d’eSport, avec ses stars gagnant des sommes proches de celles des footballeurs, sillonne le monde et les médias. Gamer, c’est devenu un travail mais également un objectif de vie pour de nombreux joueurs. Ils se préparent à la compétition de la manière la plus professionnelle possible. Et comme ils sont assis à donner le meilleur d’eux-mêmes souvent plus de dix heures par jour, la demande et même l’exigence en ergonomie s’est faite assez rapidement. C’est ce que confirme Peter Kingsley, Directeur Marketing chez Logitech G « nous sommes fiers de travailler avec Herman Miller pour trouver de nouvelles façons d’aider tous les joueurs à être le plus performant possible ».

Uniquement une chaise pour jouer ?

Une des premières interrogations à propos de cette chaise ? Son côté « adapté aux gamers » ne saute en réalité pas aux yeux ! On peut lire « Comme tous les sièges ergonomiques, il a été conçu spécialement pour soutenir la colonne vertébrale et ainsi assurer le maintien de la posture ». De plus, son design semble juste élégant. Et cela ne semble pas changer peu importe l’activité que l’on pratique. Une aubaine pour une chaise qui peut ainsi dépasser sa cible commerciale initiale et se retrouver dans de nombreux foyers ?

Un siège de bureau réglable, une assise ergonomique

Ce siège est la déclinaison de l’Embody, un produit phare du designer américain. Alors que de nombreux fauteuils de ce type sont équipés d’un dossier en maillage qui épouse la forme du dos, l’Embody va plus loin en utilisant la technologie BackFit, qui permet de gérer la pression et d’adapter la courbure du dossier à celle du dos tout en continuant d’assurer son maintien. Ce dernier est assuré par 150 points d’appui individuels (aussi appelés “pixels”) répartis sur le dossier et l’assise. Autant d’angles d’assise ergonomiques. Ils servent à assurer le maintien tout en autorisant des petits mouvements. Le tout afin de ne pas perturber la circulation sanguine. Siège de bureau réglable à souhait, il offre une excellente assise ergonomique.

Même si les deux entreprises n’ont pas annoncé la date de sortie officielle (qui ne devrait pas tarder) ce sont les gamers mais également les connaisseurs en ergonomie qui attendent de pied ferme cette première collaboration entre les géants américains et suisses. Une collaboration à première vue inattendue mais qui, si on y réfléchit bien, en appellera certainement beaucoup d’autres.