Innophys: la certification CE, sésame du marché des exosquelettes.

Innophys est une société japonaise connue pour son exosquelette d’assistance au travail « Muscle Suit Every ». Un exosquelette ultra performant qui va à partir de 2021 pouvoir être commercialisé dans l’Union Européenne. La société vient en effet de recevoir un feu vert des autorités, sous la forme d’une certification CE. Encore une avancée majeure pour un secteur en plein boom en Europe, et dans le monde. Car les avancées sont spectaculaires.

Le mois dernier, des scientifiques français ont dévoilé un prototype permettant à un homme atteint de paralysie de marcher à nouveau en utilisant les signaux de son cerveau. Un petit zoom sur les startups et solutions les plus prometteuses sur le vieux continent. Car les exosquelettes sont peut-être en train de changer le monde.

Innophys commercialisera « Muscle Suit Every »…

La société japonaise a obtenu la certification CE le 10 Décembre 2020, feu vert des institutions. C’est que son produit phare « Muscle Suit Every » est très attendu par les avertis. C’est une combinaison robotique d’assistance au travail. Elle allège la charge sur le dos de l’utilisateur lorsqu’il effectue un travail difficile. Comme soulever un objet ou une personne lourde et maintenir une position semi-accroupie. L’exosquelette motorisé ne pèse que 3,8 kilogrammes mais peut fournir jusqu’à 25,5 kgf de force d’assistance à son utilisateur. Il peut être utilisé dans de nombreux environnements professionnels. Comme les hôpitaux, la logistique, la construction ou l’agriculture. À la fin décembre 2020. Plus de 16000 unités avaient déjà été vendues.

… Et rejoint des entreprises ultra innovantes en Europe

L’arrivée de la société japonaise vient s’ajouter à la liste grandissante des entreprises européennes déjà très actives dans le domaine. Le vieux continent n’est pas en reste. Petit tour d’horizon des solutions les plus prometteuses

Wandercraft

Wandercraft est une entreprise française créée en 2012 par Nicolas Simon. Elle a levé à ce jour quasiment 25 millions d’euros. Elle propose une technologie visant à soigner les lésions de la moelle épinière. Elle compte adapter son système pour lutter contre les AVC avant la fin de l’année.

[ TO READ / A LIRE ] :   L’exosquelette robotique pour marcher à nouveau : la révolution ABLE Human Motion

Gogoa

La société espagnole a développé Hank, le premier exosquelette pour utilisation clinique certifié CE. Il est considéré comme l’exosquelette médical à six moteurs qui permet les déplacements les plus amples. L’entreprise a également développé un partenariat avec l’hôpital national de Tolède.  Afin d’appliquer sa technologie pour les patients atteints de lésions médullaires.

Tendo

Tendo est une startup suédoise fondée par Sofie Woge en 2016. Elle développe un exosquelette supérieur robotique portable dans le cadre du programme européen RobotUnion. Ce « gant » ne pèse que 250 grammes. Il peut ainsi aider une personne à saisir, tenir et relâcher des objets.

Marsi Bionics

Autre société espagnole (pays décidemment actif sur le sujet), elle a levé 3 millions d’euros pour lancer son exosquelette pour jambe d’enfant Atlas. Un exosquelette qui sera vendu au prix incroyable 61 euros (ou 20 euros d’abonnement).

SkelEx

La société néerlandaise développe des exosquelettes pour des entreprises de fabrication à grande échelle. Un exosquelette qui soutient les bras et le dos, pour un poids total d’uniquement 2 kilos.

Laevo

Cette autre entreprise des Pays-Bas est la première société à avoir proposé un exosquelette ciblant spécifiquement le bas du dos. Un appareil pesant seulement 2.8 kilos. Le concept séduit. Elle a en effet déjà levé plus de 3 millions d’euros et compte plus de 200 clients.

Able Human Motion

Et une nouvelle entreprise espagnole. Plus précisément l’émanation des chercheurs de l’Université Polytechnique de Catalogne. Elle développe un exosquelette pour les patients atteints de lésions de la moelle épinière avec certaines lésions de mobilité de la hanche.

Les innovations en matière d’exosquelette sont donc légions en Europe. Le secteur est plein boom et attire les investisseurs. De quoi envisager un futur radieux pour les conditions de travail.