Maisons du monde innove avec un nouvel entrepôt

Maisons du Monde, pas la peine de vous les présenter. Depuis sa création en 1996, l’enseigne française d’ameublement et de décoration s’est établie comme un acteur majeur en Europe. Comme de nombreuses autres enseignes d’ameublement, Maisons du Monde s’apprête à mieux intégrer la défense de l’environnement dans son mode de fonctionnement. Mais, contrairement aux autres, l’effort principal de la marque française se fera à travers… un nouvel entrepôt. Un entrepôt de 69 000 mètres carrés qui s’apprête à voir le jour à Heudebouville dans l’Eure. Il a été réalisé par la société Viastore, un leader international dans les systèmes de préparation de commandes et de stockage automatisé.

Le résultat ? Un système inédit, modulaire, avec une empreinte sur l’environnement réduite. Un système pouvant traiter des produits de tailles et de volumes importants à la même vitesse que de petites marchandises. Zoom sur ce petit bijou de RSE (Responsabilité Sociale et Environnementale) qui s’apprête à voir le jour en France. Un bijou qui sera livré en 2 phases : une première en 2022, et une deuxième en 2023 pour les cellules qui abriteront le système automatisé de Viastore.

Un système de préparation de commande automatisé dernière génération

Viastore a mis plus d’un an pour mettre au point le système Goods-to-man spécialement pour l’entrepôt normand. S’étendant sur 9 cellules du bâtiment sous un plafond de 22 mètres de hauteur, Goods-to-man prendra en charge des produits multiformats. Des produits pouvant aller de 30 cm à 2,20 m et de 1 à 200 kilos. Mais sa grande particularité réside en sa cadence. Sa capacité de traitement sera en effet de 1 000 palettes par heure. “Une cadence inégalée pour des marchandises d’un tel volume”, précise la société allemande. Car, autre particularité de taille, Goods-to-man mettra autant de temps à traiter les gros et petits volumes. La cadence est non seulement intense. Mais également garantie. Un véritable atout concurrentiel dans le secteur de la préparation de commande.

D’importantes améliorations en RSE

« Il s’agit d’un système massivement modulaire », commente Jean-David Attal, directeur général France de Viastore. Le système Goods-to-man met également l’accent sur l’ergonomie. Au niveau des équipement, mais aussi des méthodes. Avec pour résultat un travail simplifié, des mouvements inefficaces en moins, mais aussi une réduction des volumes stockés et expédiés. La conséquence ? Une réduction de 15 à 30 % la surface de plancher de camions en expédition. Et donc une diminution des émissions de CO2 émis par ces derniers. Plus d’ergonomie (donc moins de risque de blessure) combiné à une diminution de l’empreinte carbone. Un système qui facilitera certainement la tâche des responsables RSE. Mais le duo Viastore/Maison du Monde veut aller encore plus loin.

Une certification BREEAM niveau Excellent en vue

Prochaine étape : l’obtention d’une certification BREEAM (Building Research Establishment Environmental Assessment Method). C’est le standard de certification bâtiment le plus répandu dans le monde. Il permet de calculer la performance environnementale d’un bâtiment. Pour l’obtenir, Viastore a prévu de nouveaux ajustements. Premièrement, l’installation d’un éclairage LED et de panneaux photovoltaïques sur la toiture du bâtiment. Des véhicules électriques seront utilisés. Une attention sera portée au tri des déchets pendant et après la construction. Enfin, les espaces extérieurs seront aménagés dans le but de favoriser la biodiversité.

Ce nouveau centre permettra de compléter le maillage de Maisons du Monde dans le nord de la France. Ce qui réduira les délais de transport et par conséquent les émissions de CO2. Le tout accompagné de meilleures conditions de travail. Un investissement qui favorisera les employés, mais également les clients et l’environnement.

Sources: Ecommercemag