Oui, le télétravail a un effet néfaste sur la santé des employés

Le passage forcé au télétravail a-t-il eu un effet néfaste sur la santé des employés ? La réponse qui est ressortie de notre enquête est sans appel. C’est le resultat auprès de 7 000 employés de bureau à travers l’Europe. Des recherches menées par Fellowes Brands parmi des employés en France, Allemagne, Italie, Pays-Bas, Pologne, Espagne et au Royaume-Uni. Tous travaillant à domicile pendant au moins quatre mois en raison de Covid-19..

Et c’ est un « OUI » retentissant. Ces recherches brossent un tableau inquiétant des problèmes rencontrés ces derniers mois. Pour les personnes interrogées “trop d’employeurs ne respectent pas leurs obligations.”

De l’évaluation des risques du poste de travail à l’équipement de bureau. De l’importance de faire des pauses dans la journée. De se déconnecter de sa journée de travail. À la compréhension de leurs droits sur le lieu de travail au bureau ou/et en télétravail. Il semble que de nombreux employés ne disposent pas encore de ce dont ils ont besoin pour être épanouis en télétravail.

À moins que les employeurs ne prennent des mesures pour y remédier, la santé physique et mentale des employés pourrait être gravement menacée.

© Fellowes

Principaux résultats de l’étude

  • Un tiers des travailleurs à domicile (35% EU / 33% FR) ont vécu du stress et de l’anxiété.
  • Plus d’une personne sur trois (37% EU / 39% FR) a souffert d’un mal de dos.
  • Plus des deux tiers (71% EU / 65% FR) ont acheté du matériel de bureau à domicile. Sur leurs propres fonds.

La plupart des participants à l’étude sont convaincus que les employeurs se soucient davantage de la productivité. De leurs résultats et de la compétitivité de leur entreprise que du bien-être de leurs employés.

Les organisations doivent faire plus pour montrer que la santé et le bien-être sont une priorité pour leur entreprise. Et qu’elles agissent dans la prévention de l’apparition de troubles musculosquelettiques qui pourraient survenir. Des bons gestes et postures à adopter.

  • Un tiers des répondants se sentent stressés (33%) et aussi seuls et isolés (33%).
  • Plus d’un tiers souffrent également de douleurs oculaires (41%). De douleurs au dos (39%). Et de maux de tête (31%).
  • Seulement la moitié (50%) ont un poste de travail à domicile adapté. 12% admettent travailler depuis leur canapé, 4% depuis leur lit et 4% par terre.
  • En télétravail, 42% des personnes interrogées estiment qu’elles doivent être disponibles à tout moment de la journée. 31% se sentent trop occupées pour faire une pause.
  • 49% des répondants affirment que leur poste de travail à domicile cause plus de douleurs et de tension que leur poste de travail au bureau.

Lourdes conséquences

Fellowes, fournisseur de solutions ergonomiques de bureau, appelle les employeurs à agir maintenant pour améliorer la santé des travailleurs Français. Le manque de clarté concernant la législation sur la santé et la sécurité notamment à domicile pourrait mettre les travailleurs en danger.

© Fellowes

Un tiers souffrent de fatigue oculaire (41%). De douleurs au dos (39%). Et de maux de tête (31%). La pandémie mondiale a contraint les employeurs et les travailleurs à s’adapter à une « nouvelle normalité ». À adopter une nouvelle façon de travailler à la maison et au bureau.

Mais que font les employeurs pour soutenir leurs effectifs et protéger leur santé ? Et comment les salariés peuvent-ils agir pour créer un environnement de travail sain et heureux au sein de leur maison ?

Devoir de diligence envers les salariés à domicile

L’étude révèle que 33% des répondants pensent que leurs employeurs ne se soucient pas de leur santé mentale – faisant passer la productivité, les résultats et le gain d’argent au-delà de leur bien-être.

41% des gens ne savent pas ou ne comprennent pas pleinement leurs droits en ce qui concerne un environnement de travail à domicile sûr et sain.

Yannick Benet, ostéopathe et ergonome explique : « Le contexte actuel a imposé le télétravail pour une majorité de Français. Malheureusement beaucoup ne sont pas équipés. Beaucoup ne connaissent pas les principes d’installation à leur poste de travail non plus. Que ce soit au bureau ou en télétravail. Le télétravail a accentué leurs douleurs physiques. Il a fait prendre conscience des impacts négatifs sur leur santé physique et mentale. Il est donc impératif pour les employeurs d’agir. De proposer un accompagnement global de leurs salariés avec des équipements ergonomiques adaptés ainsi qu’une formation des collaborateurs ».

Un télétravail qui rend difficile la séparation entre vie privée et vie professionnelle.

Source: Etude Fellowes réalisée par Atomik Research auprès de 1,000 employés français qui ont travaillé au minimum 4 mois de chez eux (totalement ou partiellement) pendant la crise sanitaire. Etude réalisée en ligne entre le 10 et le 14 Novembre 2020.