Bureaux assis/debout : toutes les nouveautés

Les scientifiques tirent la sonnette d’alarme depuis quelques années : nous restons assis trop longtemps dans la journée. Outre un gain de poids pas forcément agréable, une position assise pendant trop de temps fait risquer au travailleur de bureau des complications cardiovasculaires. Un problème encore plus important lorsque l’on est en télétravail à son domicile. La sédentarisation absolue. Seulement quelques mètres entre votre lit, le poste et le frigo…. Pour inciter au mouvement, le bureau assis/debout semble être une solution adéquate. De quoi parle-t’on ?

Le bureau assis/debout se présente sous le même format que la version classique : une surface plane servant de zone de travail avec des pieds pour la soutenir. La principale différence réside dans l’ajustabilité de ces derniers qui peuvent coulisser en hauteur (au niveau des coudes et des yeux). Ce qui permet au bureau d’être également utilisé en position debout. En seulement quelques secondes d’ajustement, souvent mécanique. En somme surélevé via une simple manipulation. Au regard du regain d’intérêt qu’ils suscitent, il semble opportun de réaliser un tour d’horizon des nouveautés dans ce domaine. Petite sélection de nouveautés dans chaque gamme de prix.

Le bureau hauteur réglable électrique Zodiac 2SA

Comme pour toute la gamme, le Zodiac 2SA est réglable en hauteur électriquement. Il peut s’élever de 65 à 125 cm. Profond de 80 cm, sa longueur peut être sélectionnée dans une gamme allant de 140 à 200 cm. Le plateau, d’une épaisseur de 3 cm, est composé en aggloméré ligneux d’une densité de 690kg/m3. La structure est elle composée d’aluminium et acier. Son origine italienne explique certainement l’attention portée à l’ergonomie et l’élégance. Commercialisé à un prix de 1239 euros (que certains pourront trouver un peu élevé), il bénéficie en ce moment de 20% de réduction.

Le bureau assis debout électrique ErgoAktiv

Un peu plus haut de gamme que le précédent, il dispose de 3 surfaces de travail posées parallèlement. Avec un débattement de 65 à 130 cm, il est également muni d’un moteur électrique et d’une télécommande avec mémorisation. Il dispose d’un tiroir de câbles intégré. Très élégant, il est disponible dans un vaste choix de couleurs de piétements comme le blanc, l’alu brillant, le noir… Son prix est de 1645 euros TTC. Un investissement qui semble judicieux pour les architectes par exemple, nécessitant plusieurs surfaces de travail pendant les longues heures passées à élaborer des projets.

Le Flexispot EC1S, le bureau électrique pour toutes les bourses

Afin de couvrir les nouveautés dans toutes les gammes de prix, passons au grill le Flexispot EC1S. Avec un prix légèrement inférieur à 250 euros, il marque par sa simplicité et sa sobriété. Son moteur électrique permet néanmoins de l’élever de de 71 à 121 cm. Le cadre extensible, d’une largeur s’étendant de 85 cm à 129 cm, s’adapte à la plupart des tailles de bureau. Il suffit d’appuyer sur un bouton pour passer de la position assise à debout, dans un temps annoncé à moins de 10 secondes. Le cadre est en acier « de qualité industrielle », ce qui permet, selon le constructeur, une capacité de poids de 70kg pour soutenir la configuration idéale de l’espace de travail.

Preuve de leur démocratisation, les bureaux assis/debout sont aujourd’hui commercialisés dans toutes les gammes de prix. Ce qui garantit bien entendu une accessibilité au plus grand nombre. Fini les problèmes cardiovasculaires, voire les escarres pour certains travailleurs acharnés qui ne semblent pas pouvoir décoller de leur chaise. L’ergonomie et le souci d’un bien être sont en pleine démocratisation, et nous n’allons pas nous en plaindre, bien au contraire !