Convertisseur de bureau assis debout : le VariDesk Pro Plus

Si vous lisez cette chronique, alors vous connaissez certainement les bienfaits des bureaux assis debout. Mais de quoi parle-t-on au juste ? Un bureau assis debout permet à l’utilisateur d’alterner entre les positions assise et debout, en lui offrant la possibilité d’élever ou d’abaisser sa plateforme de travail. En ce période de télétravail et de sédentarisation à outrance, il permet de répartir les points de pression (pour notamment soulager le dos) et de faire de l’exercice. Car il invite à changer de positions plus de fois dans la journée qu’avec un bureau classique.

Cependant, de nombreuses personnes ne s’équipent toujours pas, faute de place. C’est là que les convertisseurs de bureau debout (également connus sous le nom de contremarches) entrent en jeu. Ils permettent de changer un bureau classique en assis debout. Le groupe Vari, créé en 2013 au Texas, est l’un des leaders dans le domaine. Nous avons testé aujourd’hui un de ses modèles phares, le VariDesk Pro Plus. Mérite-t ’il sa popularité ? Réponse ici.

Un modèle qui fait l’unanimité

Le VariDesk Pro Plus 36 coûte 395 $ aux États-Unis et 425 € en Europe. Ce n’est pas le plus cher des convertisseurs, mais de l’avis de beaucoup, c’est le plus haut de gamme. De l’avis de tous, bien conçu et bien pensé. Il est disponible en blanc ou noir. La version 36 pouces mesure 91.4 cm de large. Le modèle est également déclinable en 30,32 et 48 pouces. La hauteur du bureau (le dessus, pas le plateau du clavier) peut aller de 4,5 pouces (11,5 cm) lorsqu’il est complètement plié, à 17,5 pouces (44,5 cm) lorsqu’il est complètement déployé. Il dispose de 11 positions réglables en hauteur. Le mécanisme de réglage est quasiment entièrement silencieux. Seul un claquement se fait entendre au moment du verrouillage.

La structure du VariDesk Pro Plus est en acier peint. Le bureau et le plateau du clavier sont faits de panneaux de particules recouvertes de plastique stratifié. Pour soulever le bureau, tendez la main et appuyez sur les deux leviers situés sur les côtés. Puis tirez doucement vers le haut et le bureau se lèvera, aidé par son mécanisme à ressort. Un design épuré allié à une extrême simplicité d’utilisation.

Une installation simple… et compliquée à la fois

Après avoir enlevé l’emballage, il vous suffit de sortir votre VariDesk Pro Plus, et c’est à peu près tout. Contrairement aux autres convertisseurs de bureau debout qui nécessitent un certain niveau de travail d’assemblage, le VariDesk Pro Plus est entièrement assemblé. Vous n’avez qu’à retirer l’emballage et le rembourrage.

Un aspect tout en un qui n’est pas sans poser de problèmes. Le VariDesk Pro Plus est lourd (la version 36 pouces pèse près de 24 kilos). Le déplacer nécessite au minimum 2 personnes. Ne vous blessez pas en installant un convertisseur de bureau sensé prendre soin de votre santé. De plus, en raison de sa construction en forme de Z, le bureau s’étend horizontalement, pas seulement verticalement. En plus d’être lourd à trimballer, le VariDesk Pro Plus a une certaine amplitude et occupe de la place.

Malgré son poids de statue et sa certaine amplitude, le VariDesk Pro Plus a su séduire les utilisateurs avec son design, sa fonctionnalité et sa conception haut de gamme. Le silence lors des ajustements est également considéré comme un gros plus. Le marché des bureaux assis debout et des convertisseurs semble être en plein boom. Et ce n’est ni notre squelette ni notre tour de taille qui s’en plaindront.