Le bureau assis-debout Jarvis en bambou, un banc d’essai et un nouveau propriétaire

Le bureau assis-debout, c’est incontestablement l’étoile montante du bien-être au travail. Il faut dire que ses bienfaits sont particulièrement adaptés aux changements que nous sommes en train de vivre, c’est-à-dire une sédentarisation extrême due notamment au télétravail. Nos journées ne sont plus que postures conservées pendant des heures et manque d’exercice. Devant ce péril, de plus en plus de gens pensent aux bureaux assis debout.

Le principe ? Une surface de travail similaire à un bureau, mais réglable en hauteur et le plus souvent motorisée. Ce qui permet deux bienfaits principaux : le poste de travail s’adapte aux besoins de l’utilisateur et il permet de changer de posture (assis – debout) très facilement et donc de nombreuses fois dans la journée. Pour plus de mouvement et d’exercice. Aujourd’hui on passe en revue le bureau assis-debout Jarvis en bambou. Un bureau commercialisé normalement par la marque Fully, mais qui le sera dorénavant par le géant américain Knoll, qui a fait l’acquisition de son entreprise consœur.

Un modèle haut de gamme à un prix raisonnable

Le Jarvis est un bureau assis-debout réglable en hauteur qui détonne par son élégance. Il est construit dans un bambou provenant de forêts durables. Un revêtement de polyuréthane à base d’eau durci aux UV a été appliqué à sa surface. La teinture à base d’eau respecte 2 pré requis : l’élégance et le respect de l’environnement. Le cadre a une capacité de levage de pointe de 150 kg. Il est réglable sur une amplitude allant de 60 à 125 cm. Le combiné à bascule haut-bas exploite le mouvement naturel du bras. Le combiné programmable OLED tactile amélioré facilite quant à lui la personnalisation des réglages. Il est équipé d’un affichage numérique combiné avec 4 options préprogrammées.

Les avis sont unanimement positifs. Sont mentionnés notamment sa fonctionnalité (y compris au niveau de l’installation) et bien évidemment son design en bambou.

[ TO READ / A LIRE ] :   Vu sur le stand Quadrifoglio

Lorsque l’on a en tête la beauté et la complexité de ce bureau, son prix étonne. Actuellement indisponible sur Amazon, certains sites l’annoncent à moins de 600 euros. Une fourchette de prix moyenne-basse pour un objet se rapprochant en termes de qualité du haut de gamme. Un objet dont il faut reconnaître l’élégance, l’ergonomie et le respect de l’environnement. Le tout à un prix plus que raisonnable. Ne faut-il pas y voir la patte de Knoll ?

Un poste de travail maintenant distribué par… Knoll

C’est la grande surprise dans le monde des accessoires de bureau. Depuis l’an dernier, la PME fournissant du matériel de bureau haut de gamme, Fully, a été rachetée par le géant Knoll. Ce qui, à la surprise de certains, n’a pas énormément modifié la vie de la petite entreprise, surtout dans la conception des postes de travail. En témoigne la commercialisation de toute la gamme cette année encore. Comme elle l’a annoncé dans le communiqué officialisant le rachat, Knoll cherche avant tout à se diversifier en mettant le pied dans la partie haut de gamme du marché. Plus incroyable encore, un an après, il semblerait que ce soit Fully qui exerce une influence croissante sur Knoll. Notamment concernant les valeurs d’entreprise, chose à laquelle était très attentif David Kahl, le fondateur de Fully.

Le bureau assis-debout Jarvis en bambou est en conclusion une valeur sûre. Un prix abordable, un design et une ergonomie à couper le souffle. Avec un grand respect de l’environnement en prime. Tout cela résultant d’une (trop rare) belle histoire de rachats d’entreprise avec un respect mutuel des valeurs. Il n’y a pas à dire, on en redemande !