La lumière humaine et responsable par Artemide

Avec l’arrivee de l’automne, on sait que la baisse de luminosité naturelle joue un grand rôle sur notre métabolisme. A l’heure du retour au bureau pour bon nombre d’entre nous, interview d’un “mythe” dans le secteur de l’éclairage professionnel et résidentiel haut de gamme. Présent dans le cadre du salon WORKSPACE 2019 à Paris, nous avions rencontré Alain Taillandier qui dirige Artemide France, depuis 30 ans ( a lire dans notre Ergonoma Journal 55). La division France de la société milanaise tout autant éprise de technologies que de design. L’occasion pour nous de faire un petit rappel.

Dès sa création en 1960 par Ernesto Gismondi et Sergio Mazza, cette belle maison a a révélé sa capacité à créer. Spécialisée dans la fabrication d’éclairages conçus par des architectes au design fascinant, grâce aux meilleurs des designers (Gio Ponti, Mario Botta, Herzog and De Meuron, Richard Sapper, Jean Nouvel …) L’entreprise produit des objets au design élégant et intelligent. Le tout allié à une grande flexibilité. S’appuyant sur des technologies extrêmement abouties. Que ce soit en matière de recherche ou d’interaction humaine. Artemide s’est lancé avec sa gamme « The Acoustic Light » dans l’interaction entre design et rendement lumineux. Intégré l’éclairage à des éléments absorbant les sons d’origine vocale. Pour améliorer le climat intérieur d’un espace type «open space» du point de vue acoustique.

Questions / Réponses

Ergonoma Journal: Quelles sont donc vos nouveautés en matière de technologies?

Alain Taillandier: Nos nouveautés restent le pilotage de manière individuelle de la lumière. Par l’intermédiaire d’applications pour smartphone. Les lampes capables d’absorber le bruit, ainsi que de transmettre des données par la lumière .

EJ: Artemide est aussi une entreprise éco responsable: certifiée ISO9001-ISO17025.

AT: Notre empreinte carbone est en France égale à ZERO: l’ensemble de nos produits techniques sont fabriqués en France dans notre usine de Saint Florent sur Cher, non loin de Bourges et donc livrés depuis Bourges.

EJ: Artemide aujourd’hui installe sa notoriété au service des espaces « opérationnels ». Est-ce pour répondre aux problématiques des architecte, dans la conception des espaces de « flex office » que vous avez choisit de marier l’éclairage et l’acoustique ?

[ TO READ / A LIRE ] :   RIVOLI : Le nouveau duo gagnant du design et du bien-être par la lumière

AT: Même si l’innovation constitue une part importante de notre ADN. La technologie est au service du confort et de la sérénité des utilisateurs avant toute chose. Nous privilégions toujours, dans le cadre de nos créations, le confort visuel tout comme le confort acoustique. Un usage bien pensé de l’objet au service de son utilisateur. Par exemple avec la technologie LED qui fait sa petite révolution depuis 2008, pour Artemide, nous avons opté pour des produits de grande qualité. Particulièrement en tant que luminescence et durabilité.

Trop d’utilisateurs ont été trompés sur la marchandise avec des Leds bas de gamme. Cette technologie bien maîtrisée nous permet d’équiper nos éclairages techniques d’un « détecteur de présence ». Au bout de quelques minutes, la lumière s’éteint si plus aucun mouvement n’est saisi par le capteur infrarouge intégré dans l’objet. De même, nous y avons intégré la possibilité pour l’utilisateur de communiquer avec son smartphone.

Autre exemple de gestion.

En fonction de l’apport en éclairage naturel. Très souvent dans les zones proches des fenêtres, l’éclairage artificiel n’est nécessaire que le matin, le soir ou la nuit. En journée, l’éclairage naturel est suffisant pour assurer le confort visuel. L’éclairage se régule donc automatiquement, en fonction de l’intensité de la lumière naturelle et de l’ensoleillement. Tout en correspondant au marché, nos produits pour le tertiaire s’adaptent aux nouveaux modes de travail. Pour nous, travailler sur l’adaptation des nouveaux espaces opérationnels pour le bien-être et le confort des usagers est naturel. Nous travaillons avec des ingénieurs acousticiens. Ils créent avec nous, soit des nouveaux produits, soit quand techniquement cela est possible, adaptent certains de nos produits telle la mythique lampe NUR en « NUR ACOUSTIC ».

Dans le cadre du salon WORKSPACE 2019 de Paris nous présentions un espace du type « coworking », «in situ». Déroulant l’ensemble de nos compétences en terme d’éclairage «communicant» et d’acoustique des espaces ouverts. Avec comme seul souci le bien-être et le confort des utilisateurs, pour une réelle qualité de vie au travail

Source: Ergonoma Journal