Cloison vitrée d’Eyrise, un espace de travail sain.

Selon de nombreux historiens, le verre a joué un rôle beaucoup plus important dans l’histoire de l’humanité que l’on ne croit. Beaucoup d’hypothèses attribuent la renaissance moins au foisonnement intellectuel qu’à l’apparition du miroir. Objet qui nous aurait permis de prendre connaissance de nous-même, pour arriver au fameux postulat du « je pense donc je suis » popularisé par Descartes. Le miroir peut aujourd’hui aider les hommes dans un autre défi, la sécurisation de leur lieu de travail. 

C’est en tout cas le pari d’Eyrise, une société allemande basée à Eindhoven, aux Pays-Bas. Leader dans les technologies à cristaux liquides, elle lance le vitrage dynamique i350. Pour rappel, les cristaux liquides permettent de maîtriser l’opacité du verre.

La société allemande annonce que son vitrage pourra donner une intimité quasi immédiatement. Aidant ainsi a la création d’environnements de travail à la fois plus sûrs et sains. Des espaces clos baignés de lumière naturelle. Décryptage.

Laisser passer la lumière, pas les regards indiscrets

Le i350 se présente sous la forme d’une cloison vitrée utilisé pour séparer des espaces sur le lieu de travail. Selon Eyrise, son utilisation pourra se décliner en de multiples applications concrètes. Comme des « salles de réunion privées dans les bureaux, des zones de consultation dans les hôpitaux ou des zones VIP dans les magasins de détail. »

Le i350 utilise la technologie Licrivision. Une solution transparente en cristaux liquides est placée entre deux plaques de verre recouvertes d’un film conducteur transparent. A l’aide d’une faible tension, la direction des cristaux liquides peut changer. Les faisant passer ainsi, en un instant, d’une position aléatoire à une orientation bien définie.

Une fois activé, la cloison offre une intimité totale tout en permettant le passage de la lumière naturelle. Résultat direct, des travailleurs isolés sans se sentir dans une cave, ce qui est tout de même bien agréable.

A noter, un colorant spécifiquement sélectionné peut être ajouté pour répondre à toute demande de couleur. Un produit assez impressionnant techniquement. Mais est ce assez pour impacter sensiblement les espaces de travail ? La direction d’Eyrise n’en doute bien sûr pas une seconde.

Vers une nouvelle organisation de l’espace de travail ?

« En un seul clic, les gens peuvent décider d’interagir socialement à travers un verre transparent ou opter pour la confidentialité. » Céline Glipa, PDG d’Eyrise BV, ne cache pas sa confiance.

Elle note que, grâce au dernier né d’Eyrise, les salles de réunion pourront dorénavant être installés au milieu de points de passage importants. Autre atout non négligeable, la triple épaisseur de verre semble être un rempart efficace contre les virus et allergènes.

Dans ces temps de nouvelles restrictions sanitaires, une solution idoine permettant de maintenir une activité en toute sécurité. C’est ce qui semble en tout cas pousser Eyrise à vouloir implanter le i350 dans des lieux à forte fréquentation. Comme les halls de gare ou d’aéroports. Paris audacieux étant donné les préoccupations actuelles en terme d’hygiène.

Notons que certains industriels poussent pour l’instauration de solutions empruntées aux hôpitaux pour lutter contre les bactéries et infections, comme la COVID 19. Des solutions telles que les lampes à UV-C, qui semblent tuer le virus en quelques minutes.

Combiné à la technologie des ultraviolets, le vitrage à cristaux liquides pourrait se positionner comme une garantie solide pour lutter contre les infections et la propagation des virus en espaces clos.

Sorti début Avril 2021, le i350 n’a encore pas généré d’avis d’utilisateur sur le web. Quasiment aucune information n’a également filtré sur le prix de la gamme de vitrage. Les spécialistes suivront l’évolution de l’innovation concoctée par Eyrise et les retours des utilisateurs avec beaucoup d’attention dans les prochains mois.