Halton et LED Tailor, nouvel espoir contre les microbes dans les hôpitaux

Pour une fois, ce n’est pas de la COVID 19 dont on va parler. Mais d’un mal qui pourrait s’avérer tout aussi dangereux dans le futur. Celui des infections nosocomiales dans les hôpitaux. Causées par la prolifération de virus et bactéries de plus en plus résistants aux antibiotiques. Les infections nosocomiales sont à l’origine d’environ 37 000 décès et 16 millions de jours d’hospitalisation supplémentaires chaque année en Europe.

Selon l’ECDC (Centre européen de prévention et de contrôle des maladies), 81 089 patients dans les hôpitaux européens sont aux prises quotidiennement avec une de ces infections.

Avec un coût de traitement allant de 344 000 à 420 000 euros par cas. Et le nombre d’infections progresse, car les bactéries sont toujours plus résistances aux antibiotiques.

Un produit miraculeux ?

Il convient donc de tirer la sonnette d’alarme. C’est ce qu’a essayé de faire en mai 2015 l’Assemblée mondiale de la santé, avec un plan d’action mondial sur la résistance aux antimicrobiens. Les professionnels des produits de santé aussi se sont emparés du problème.

Halton, le leader mondial des solutions de ventilation haut niveau pour les entreprises s’est associée à LED Tailor, pour intégrer son système de désinfection à lumière bleue qui tue les microbes dans sa gamme de produits.

Les 2 entreprises annoncent un produit dont la performance est sans égale sur le marché. Et qui s’annonce comme un grand pas en avant dans la désinfection des hôpitaux.

Antibiotic resistance, innovation for operating rooms, disinfection blue  light

Des premiers tests probants

La technologie de désinfection par photons rapide Halton vient donc s’intégrer aux systèmes de ventilation Halton. Les premiers retours sont très encourageants. Comme après les premiers tests avec un appareil combinant la technologie de LED Tailor à l’intérieur du système Vita OR Space de Halton.

Les microbes sont automatiquement détruits, notamment le Staphylococcus aureus (doré), grand pourvoyeur d’infections. Une réduction notable des bactéries est constatée en 4 à 12 heures.

Vers une lutte plus efficace contre les infections nosocomiales ?

« Je suis très heureux de la coopération avec LED Tailor et de pouvoir apporter cette innovation aux blocs opératoires des hôpitaux. Nous voulons aider les hôpitaux à lutter contre la résistance aux antibiotiques, qui est un enjeu majeur pour eux. La lumière bleue de la désinfection tue les microbes des surfaces difficiles à atteindre par une méthode de nettoyage traditionnelle. Le système est configuré de manière que le mode de désinfection soit automatiquement activé lorsque la pièce n’est pas occupée. L’éclairage général intégré réduit encore le besoin de plusieurs systèmes et économise de l’espace pour installations médicales. »

Infections nosocomiales : une nouvelle bactérie en cause - Top Santé

Pour Sami Ahonen, responsable des ventes et du marketing chez Halton, l’opportunité générée par ce partenariat est unique.

Chez les responsables de LED Tailor, même son de cloche. « Je suis ravi de rendre disponible dès maintenant notre technologie pour les produits Halton », déclare Harri Rautio, PDG de LED Tailor.

Ce n’est pas la première fois qu’une solution d’éclairage est utilisée comme désinfectant. Les salles d’hôpital utilise par exemple les rayons UV-C depuis maintenant plus d’un siècle.

En septembre 2020, GE Current, entreprise basée à Boston, a même sorti une lampe utilisant cette technologie pour lutter contre la COVID 19. La technologie de désinfection par photons est plus poussée.

Elle a donc moins vocation à être démocratisée, alors que les professionnels utilisant des UV-C implorent les pouvoir publics d’aider à l’implantation massive de leur technologie. Mais si elle peut lutter efficacement contre les infections nosocomiales, potentiel futur grand fléau, ce sera déjà un grand pas. A suivre…

Source: Cision