JJL accompagne la mise en place du travail hybride dans les entreprises

Depuis Mars 2020, le mot télétravail a surgi à la une de l’actualité. Pour beaucoup d’entre nous, ce mot est même venu enrichir notre vocabulaire. Depuis peu, de nouveaux autres mots sont même apparus. Des nouveaux concepts qui pullulent et témoignent d’une révolution de nos modes de travail. Comme le travail hybride. Le travail hybride c’est une partie de la semaine à la maison et l’autre au bureau. Une formule qui semble idéale sur le papier. D’ailleurs, une étude américaine dévoile que 40 % des employés américains souhaitent continuer avec cette formule.

Mais voilà, en pratique, c’est un véritable casse-tête logistique pour ceux qui l’organisent. Cohésion d’équipe, management… de nombreuses questions se posent. Pour accompagner cela, la société JJL vient d’annoncer lancement d’Expérience – Anywhere. Une offre complète qui connecte de manière transparente et optimisée les employés peu importe où ils se trouvent. Maison, bureau…

JLL c’est une société américaine spécialisée dans le conseil en immobilier d’entreprise et dans la gestion d’investissements immobiliers. Basée à Chicago, c’est un poids lourd qui pèse 18 milliards de dollars.

Zoom sur cet outil qui a vocation à réduire une charge de travail qui s’annonçait quasiment impossible.

S’appuyer sur 2 piliers pour aider les entreprises

Experience – Anywhere a vocation à aider les entreprises dans la mise en place du travail hybride. L’offre s’appuie sur 2 éléments principaux :

Le bureau de gestion des programmes. C’est le programme qui aide au déploiement opérationnel. Comment ? En réduisant les coûts globaux, les risques de l’employeur et en accompagnant des salariés.

Il permet aussi de piloter les politiques de provisionnement et d’assurer une transition transparente pour les employés vers ce modèle de travail. Sont également assurés la gestion des contrats avec des tiers, les services d’intégration ainsi que la gestion financière.

Un « Hub » qui propose aux collaborateurs des ressources de bien-être et des commodités pratiques. Des commodités comme la possibilité de se procurer du mobilier. Des fournitures de bureau pour accommoder son bureau à la maison.

Comment ? A l’aide d’un portail numérique et d’une « marketplace ». Les salariés peuvent également bénéficier d’une évaluation ergonomique et d’une formation guidée pour améliorer leur bien-être.

Le programme permet enfin d’améliorer la communication entre les employés. Une notion, qui, d’après les premières études sur le télétravail, s’avère fondamentale. L’augmentation de la distance doit être palliée par une augmentation des interactions.

Pour cela, JJL compte s’appuyer sur la technologie. La société américaine semble miser beaucoup sur le développement du travail hybride. Car son développement semble inévitable.

Le travail hybride, la solution numéro 1 de demain ?

“Le modèle hybride est plus qu’un programme de travail flexible. Il a, selon nous, vocation à avoir une présence durable dans l’avenir du travail”, déclare Cynthia Kantor, chef de produit de la marque américaine.

Elle dévoile que 40 % de ses compatriotes ont déjà décidé d’adopter ce mode de fonctionnement. Et pour les représentants de JJL, l’offre Expérience – Anywhere a tout pour s’imposer comme le numéro un dans le secteur pour longtemps.

Premièrement, il peut s’intégrer dans l’écosystème d’offres de poste de travail hybride. De plus, « le Hub permet d’éliminer de nombreux problèmes ressentis par les employés lorsqu’ils travaillent à distance. Des problèmes comme les équipements, la connectivité et ceux liés au bien-être en général » déclare Julie Wilkinson, chef de produit Monde de JJL.

La technologie pour aider à la mise en place du travail hybride, réduire les coûts et optimiser la communication d’un côté. Un « hub » qui permet de s’équiper en mobilier ergonomique et d’améliorer son bien-être en général de l’autre.

A la pointe et audacieux à la fois, Expérience – Anywhere a donc tout pour plaire. JJL semble être bien armée pour régner sur le monde naissant mais prometteur du travail hybride. Quand les sociétés ogres de 18 milliards de dollars arrivent, elles ne font pas semblant.