Tous en télétravail ! les 5 astuces essentielles pour un environnement idéal

Le télétravail est une nouvelle habitude qu’on dû prendre des personnes du monde entier depuis Mars et apparemment, certains ont aimé. Le Home Office, nouvelle tendance ? c’est en tout cas ce que semble démontrer les nombreuses offres d’emploi proposant ce mode de fonctionnement aux futurs employés.  Mais travailler chez soi c’est aussi changer radicalement d’environnement de travail. Et donc en réinventer un entièrement à son domicile, lieu que l’on connait tellement mais qui est souvent conçu pour oublier le travail. Il convient donc de se sentir à son aise. Alors comment reproduire l’ergonomie des postes professionnels ? Surtout quand l’exercice de concentration peut se heurter au manque de motivation. Voici quelques conseils de Kleopatra Kivrakidou, responsable marketing du réseau de distribution chez Ergotron.

Réglez votre moniteur

La plus grande source potentielle de fatigue s’il est mal ajusté. Sa hauteur idéale doit être au niveau des yeux ou légèrement en dessous. Il doit se trouver à minimum 50 cm des yeux, soit environ une longueur de bras. Si l’écran est plus grand, n’hésitez pas à augmenter la distance.  Le réglage de l’écran contribue à contrôler les reflets qui peuvent à la longue endommager la vue. Enfin, n’oubliez d’incliner le moniteur de 10 ou 20° pour maintenir la distance entre vos yeux et le moniteur.

Optez pour un fauteuil confortable

Positionner le moniteur de manière idéale ne vous servira à rien si vous n’êtes pas assis confortablement. Votre fauteuil se doit donc de l’être. Confortable et réglable, pour pouvoir l’ajuster lorsque vous changez de position. Assurez vous que vos pieds sont toujours à plat sur le sol. Il est également préférable que le dossier soit lui aussi inclinable et inclut un soutien lombaire de bonne qualité.

Les claviers ont aussi leur importance

Claviers et souris sont les principales causes des troubles musculo squelettiques. Il faut donc également les placer avec attention. La hauteur idéale du clavier est celle des coudes et incliné de 10° afin que les poignets restent droits. Ce qui diminue la fatigue musculaire.

Pensez à bouger

C’est l’un des principaux risques du télétravail : l’empâtement et le manque d’exercice. Une bonne forme physique est souvent l’un des plus sûr garant d’une capacité de concentration élevée. Outre une activité régulière, essayez de vous lever pour bouger au moins toutes les 30 minutes. Si vous n’êtes pas un grand sportif, pourquoi ne pas opter pour un bureau debout ? Cela vous incite à bouger davantage sur votre poste de travail. La plupart sont réglables en hauteur et peuvent se déplacer vers le haut et le bas lorsque vous passez d’une position assise à une position debout, pour vous rassoir ensuite.

Vérifiez que l’éclairage est suffisant

Dernier point, assurez-vous de l’abondance des sources de lumière autour de votre bureau. Car cela peut créer de la fatigue oculaire, cause de manque de concentration. Si la lumière naturelle demeure optimale, une source d’éclairage artificielle complétée par une lampe de bureau pouvant être allumée et éteinte manuellement peut également conserver vos yeux en bonne santé. Vous sentez que vos yeux commencent à fatiguer ? Pour un repos optimal, fixez occasionnellement un objet situé à 6 mètres de distance. Car n’oublions pas que nous parlons certainement de l’organe le plus sollicité en télétravail, il faut donc se montrer précautionneux.

5 Conseils somme toute assez simples mais qui permettront aux télétravailleurs de vite gagner en confort et productivité. Vous voulez aller plus loin ? Alors retrouvez le dossier complet dans le numéro 60 du magazine Ergonoma.