Nouhaus Ergo3D: un siège de bureau ergonomique abordable

La recherche de performance qui rencontre l’ergonomie, c’est une évolution cocasse mais néanmoins réelle à laquelle on assiste depuis quelques mois. Le sujet des fauteuils ergonomiques a été accaparé par les gamers, ces joueurs de jeux vidéo de compétition. Passant jusqu’à 12 heures par jour à relever des défis devant des écrans, tout le temps en quête d’amélioration. Ils se sont tout d’abord naturellement tournés vers les fauteuils ergonomiques. Mais ils sont également allés plus loin, faisant constamment pression pour tester des produits toujours plus confortables. Comme la X-HMT de X-Chair par exemple, le fauteuil qui masse son utilisateur !  

La concurrence est féroce et la surenchère est de mise. Mais les fans d’ergonomie se délectent, car ils enchaînent les tests de produits haut de gamme. Comme le Nouhaus Ergo3D, dernier siège ergonomique de la marque californienne.

Un design qui rappelle que les gamers, aussi, font partie des cibles commerciales. Mais est ce que cela se retranscrit au niveau du bien-être ? Pour la marque et c’est un siège de bureau qui « va au-delà de l’ergonomie ».

Pour le fabricant, il est tellement confortable qu’il vous fera « oublier que vous travaillez ». Passons au grill ce magnifique fauteuil ergonomique pour savoir si les envolées lyriques de la marque sur son site web sont justifiées.

L’ergonomie présente dès les roues

Au-delà de son design attrayant (et ses 4 couleurs disponibles : Bourgogne foncé, bleu brillant, gris argenté et café noir) le Nouhaus Ergo3D procure une sensation de bien-être dès les premières minutes d’utilisation. L’ergonomie est présente dans chaque élément du siège.

Il dispose premièrement de 5 roues empruntées aux rollers. Plus fines que celles habituellement utilisées par les autres modèles, elles permettent un déplacement plus rapide et fluide.

Ces 5 roues sont maintenues par un socle du fauteuil en aluminium. Ce socle est relié au siège par une pompe de maintien hydraulique. Un atout non négligeable lorsque l’on vient à évaluer le coté confortable de l’Ergo3D.  

Le siège est aussi équipé de bord « Waterfall ». Le bas du fauteuil, scientifiquement incurvé, réduit la pression exercée sur les cuisses. Alléchant me direz-vous, mais encore peu de chose comparé au reste.

Un soutien au niveau des coudes et du dos

Gros atout de l’Ergo3D, le maintien de la zone lombaire. Il se caractérise par une extension de tissu en maille incurvée soutenue par un pivot. Ce que la société nomme « support intelligent ». Ainsi, le support amovible accompagne tous les mouvements de cette zone en soulageant les points de pression.

Les accoudoirs, eux, sont 3 ou 4D selon les sources. C’est-à-dire qu’ils sont déplaçables dans plus de directions que la normale. Ce qui assure à l’utilisateur une position optimale pendant le travail. Même si un petit temps d’adaptation est nécessaire, la plus-value est très vite ressentie.

Enfin, l’Ergo3D dispose d’un appui-tête entièrement réglable, qui participe aussi à l’expérience de bien-être. Réglable en hauteur pour fournir un soutien à votre tête ou à votre cou. Il est inclinable selon un angle adapté aux besoins de l’utilisateur.

Quelques critiques

Il faut enfin noter que l’Ergo3D, malgré son ambition haut de gamme, n’échappe pas à certaines critiques. Premièrement, de nombreux retours font état du manque de rembourrage su siège.

Ce qui rend l’expérience du bas du dos, en dessous de la zone lombaire, désagréable. De plus les réglages en hauteur et au niveau de l’inclinaison ne sont pas optimaux. Une inclinaison réduite permet de maintenir la posture répondront certains. A vous de voir.

Même si des pistes d’amélioration ont été évoquées, l’Ergo3D se place incontestablement dans le haut de gamme des fauteuils ergonomiques. Le prix est d’environ 315 dollars, soit un peu plus de 257 euros.

Un très bon produit, mais qui, honnêtement, est surpassé par certains concurrents au niveau qualité prix.