Le télétravail ergonomique, mode d’emploi partie 2 – l’éclairage

Nous continuons dans la thématique du télétravail. Tel Balzac, explorons avec profondeur chaque élément qui compose votre bureau ergonomique aménagé dans votre demeure afin de l’optimiser au maximum. Et arrêtons-nous sur l’éclairage. Il joue un rôle plus important que beaucoup de monde le pense. Un travailleur reçoit environ 85% des informations quotidiennes via les yeux. Ainsi, un éclairage non adapté (trop fort ou trop faible) peut engendrer de la fatigue visuelle qui à court terme diminue la concentration et la productivité et, à long terme, endommage les yeux. Voici quelques conseils qui éviteront au télétravailleur ce genre de désagréments. Tour d’horizon de ce qu’il faut faire… et surtout comment s’équiper.

Les différents types d’éclairage

La lumière naturelle : à toujours privilégier par rapport à l’artificielle, elle dépend de l’architecture de votre habitation (notamment la taille et orientation des fenêtres), de l’intensité des rayons du soleil (que l’on peut bien sûr moduler avec des rideaux ou marquises) et de la saison.

La lumière artificielle : A incandescence, fluorescente, au mercure ou aux halogénures métalliques sont les principaux types d’éclairage artificiel que vous trouverez pour éclairer votre lieu de travail. L’intensité de la lumière et la couleur d’apparence des objets sont des indicateurs à surveiller pour optimiser son confort.

Bien choisir la source de lumière artificielle pour son bureau

Vous ne pouvez trouver une source de lumière naturelle suffisante. Voici quelques conseils pour un éclairage ergonomique de votre bureau :

  • Privilégiez les lampes avec des LED. Elles sont plus économiques, respectent l’environnement et apportent une qualité d’éclairage optimale.
  • N’hésitez pas à vous diriger vers une lampe réglable et orientable en hauteur, tout simplement car l’objet sera plus à même de s’adapter à vos contraintes.
  • N’hésitez pas à alimenter votre bureau de plusieurs sources d’éclairage plutôt que d’une seule. Cela le rend plus modulable et donc plus à même de s’adapter au mieux à vos besoins.
  • La médecine du travail recommande l’utilisation de lampes de bureau émettant entre 2700 et 3000 kelvin (unité pour la température de couleur). Cela permet d’obtenir un éclairage ergonomique naturel.
  • Enfin, n’hésitez pas à faire l’acquisition d’une lampe au design à votre gout. Cet objet va vous accompagner des heures entières : sa beauté ensoleillera, au sens propre comme au figuré, vos longues et dures journées de labeur.

Des modèles de lampe ergonomique pour bureau

La lampe de bureau ergonomique Manutan

Actuellement à un prix inférieur à 45 euros, la lampe poste de travail de Manutan compile tous les prérequis d’un éclairage de bureau ergonomique (utilisation de LED, flexibilité, 3 niveaux d’intensité lumineuse). Pour ne rien gâcher, les avis soulignent également son design élégant.

La lampe pour éclairage de bureau ergonomique Trust Lidéo

D’une taille supérieure à la Manutan, elle coche également toutes les cases de l’éclairage de bureau qui maintiendra votre énergie et concentration (de la LED aux 3 intensités lumineuses). Petit bémol par rapport à sa consœur, aucun avis ne vient corroborer l’agréable première impression laissée par cette lampe de bureau ergonomique. Elle est vendue sur la plateforme Amazon à un prix légèrement inférieur à 60 euros. Son autonomie annoncée dépasserait les 5000 heures. L’occasion pour vous de terminer de nombreux dossiers sans pour autant atteindre votre concentration et vos facultés oculaires.

Protéger vos yeux, améliorer votre concentration… un éclairage ergonomique vaut le coup de se creuser un peu au moment de mettre en place son poste en télétravail. Si vous êtes attentif à cela, elle viendra s’ajouter à un poste de travail déjà pensé en terme d’ergonomie. N’en faites pas trop, ou vous ne voudrez plus jamais retourner au bureau…