Les plantes prennent leurs quartiers dans les bureaux

Dans notre édition d’ Ergonoma Journal nous avions réalisé une interview avec Alain Gilles. Designer au parcours atypique né en 1970 à Bruxelles (Belgique). Bien qu’il ait étudié les sciences politiques et le marketing, le design a toujours été quelque chose de spécial pour lui. En 2007, il a décidé de quitter son emploi dans la finance. De changer de vie et d’ouvrir un studio de design à Bruxelles. Depuis, il travaille pour d’importantes entreprises et a reçu de prestigieux prix internationaux.

Ergonoma Journal: Alain GILLES, vous êtes un créatif, un designer incontournable! Quand êtes-vous «tombé» dans le VERT ? Et pourquoi y êtes-vous toujours fidèle ?

AG: Comme souvent les plus belles rencontres sont le fruit du hasard ! Ce fut le cas pour ma rencontre avec la société belge Greenmood, et le monde du végétal… et plus particulièrement avec Sadig, son fondateur. C’est la biennale « Intérieur Courtrai » qui nous a mis en relation en 2016. Pour qu’on leur crée et réalise un stand, mais le design de celui-ci devait être réalisé dans la journée… !

Greenmood cherchait à lancer une collection de produits utilisant des mousses et lichens stabilisés ne nécessitant ni eau ni entretien. Leur but était de capitaliser sur leur savoir faire dans le monde des murs végétalisés. C’est un domaine dans lequel ils sont un des leaders à l’international. Il fallait créer une collection de produits design. Des produits fonctionnels pouvant facilement être envoyés dans des boites à travers le Monde.

Univers et techniques de travail

EJ: On vous connaît pour vos produits distribués par pas mal de marques en Europe et dans le monde. Pourquoi en êtes-vous arrivé à concevoir la nature afin qu’elle nous protège, embellisse et accompagne notre univers professionnel ?

AG: Pour moi, en tant que designer industriel, c’était fascinant. Une chance unique de pouvoir créer des projets utilisant du végétal. Un univers et des techniques de travail qui sont finalement assez éloignés de ma zone de confort et de savoir-faire. Je sentais également qu’il y avait une vraie envie d’avoir plus de végétaux dans nos intérieurs. Tout particulièrement dans nos espaces de travail. Pour les rendre plus humains et plus zen. C’était une véritable opportunité de pouvoir développer des produits vraiment nouveaux. De défricher un nouveau domaine. A part des petits cadres déco souvent kitsch, personne ne produisait encore vraiment de grands produits fonctionnels d’usage. Des produits avec des plantes et mousses stabilisées. Il s’avère que les plantes stabilisées ont de très bonnes qualités acoustiques. Ce qui ne pouvait que les rendre encore plus utiles dans nos lieux de travail et de vie très bruyants.

Pour Greenmood, nous avons conçu différentes gammes de produits permettant d’habiller et de structurer des espaces. Des éléments autoportants et modulables, ainsi que des éléments à accrocher au mur.
Il faut les voir comme des outils permettant aux architectes de créer leur propre design en jouant avec ces modules. Pour jouer avec cette nature en tant que designer, je l’ai encadrée et l’ai soulignée par des structures métalliques. Elles sont disponible dans différentes finitions: blanc, noir, doré, et « Corten ». La collection est donc assez graphique et fraiche. Elle joue également assez souvent avec des formes géométriques assez pures mais douces, et avec des effets de perspectives.

Source Ergonoma Journal 58