Duvaltex et Steelcase utilisent du textile de déchets marins recyclés

Les marques s’engagent décidemment pour l’environnement. Duvaltex, leader mondial du textile à usage commercial, et Steelcase, son équivalent en mobilier de bureau, annoncent la sortie d’Intersection. Intersection, c’est un tissu exclusif destinés aux écrans et panneaux Steelcase. La grande nouveauté, c’est que ce tissu a été produit en partenariat avec Seaqual Initiative. Une organisation qui milite pour la transformation des déchets de plastique marins en produits recyclables entièrement traçables.

Intersection est le tout premier textile issu de la technologie de revalorisation des plastiques océaniques Clean Impact Textiles. Zoom sur cette grande avancée en matière de recyclage. Une avancée qui place définitivement le secteur du textile comme étant à la pointe sur le sujet. Car il avait besoin de se réinventer.

Un tissu et un savoir-faire de fabrication écologique

Tous les textiles Ocean Waste Clean Impact sont fabriqués avec du polyester recyclé à partir de déchets plastiques océaniques. Seaqual Initiative collabore depuis 2016 avec des pêcheurs, des ONG et plusieurs autres parties prenantes pour collecter les déchets et nettoyer les océans. Les déchets collectés sont ensuite classés, séparés et nettoyés. Les plastiques sont traités et recyclés comme textiles. Duvaltex déclare que pour chaque tonne de textile produite, jusqu’à une demi-tonne de déchets est retirée de nos océans.

Duvaltex s’est imposée depuis plus de 20 ans comme leader dans la production de textiles durables. Elle voulait aller plus loin, comme en témoigne Alain Duval, son PDG. « En tant que pionnier du développement durable, nous avons la responsabilité d’inspirer notre industrie à préserver notre planète pour les générations futures. Notre objectif avec Clean Impact Textiles est de réduire autant que possible l’impact environnemental de la fabrication textile en innovant dans la façon dont les produits sont achetés, fabriqués et éliminés à la fin de leur vie ». Ocean Waste Clean Impact Textiles est la deuxième technologie de pointe lancée sous l’égide de la marque Clean Impact Textiles de Duvaltex. Après le textile 100% biodégradable NeoCon en 2019.

[ TO READ / A LIRE ] :   Quand le monde des StartUp est source d'inspiration pour Steelcase !

La naissance d’Intersection

Disponible en 17 couleurs différentes, Intersection est entièrement recyclable. C’est Duvaltex qui a impulsé le mouvement, fort de son expertise. « Lorsque Duvaltex est venu nous voir, ils avaient ce tissu incroyablement beau qui répondait non seulement à tous nos besoins techniques en ce qui concerne la conception des applications et des écrans, mais aussi cette histoire environnementale extrêmement importante », déclare Kari Miller, chef de produit chez Steelcase.

Les produits de la gamme Intersection sont conçus avec un petit motif entrecroisé tissé à côté d’un pli subtil. Le rendu étant un visuel tridimensionnel rarement vu ailleurs. Les 17 couleurs de la gamme sont plutôt fraîches et contemporaines. Les produits Intersection peuvent être appliqués à une large gamme d’écrans et de panneaux, comme les VIA, Mackinac et Steelcase Flex.

Le textile doit améliorer son impact écologique

De nos jours, 90 millions de tonnes de fibres textiles sont produites par an dans le monde. En raison de l’augmentation de la population mondiale, ce chiffre devrait doubler d’ici 2040. Des textiles comme le nylon et le polyester ont un impact négatif et majeur sur l’environnement. Il y a donc urgence pour le secteur à se réinventer. Le coton occupe d’ailleurs de nombreuses terres cultivables. Un problème au fur et à mesure que l’enjeu de nourrir la population se posera de plus en plus.

Retirer des déchets marins tout en produisant du textile, l’idée a le don d’être révolutionnaire. On connait les désastres causés notamment par le plastique. Notamment lorsque cela étrangle les tortues. Une belle initiative qui s’inscrit encore une fois dans une logique d’économie circulaire. Pour le plus grand bonheur de la planète.