Investir dans des bâtiments historiques pour en faire des bureaux ultra modernes

Patrizia est une société allemande gérant des immeubles à travers l’Europe entière. Mais ce n’est pas un gestionnaire immobilier comme les autres. Résolument moderne et respectueuse de l’environnement, elle utilise des outils comme l’intelligence artificielle pour imaginer le futur des ensembles urbains. Un futur plus confortable et respectueux de l’environnement. Comme pour le District 22, le nouveau quartier des startups de Barcelone, en Espagne. La dernière lubie de la société allemande ? Investir dans des bâtiments historiques des plus grandes villes pour créer les bâtiments du futur. Sa dernière opération ? L’achat dans le bâtiment historique de la Postbahnhof à Berlin, en Allemagne. Patrizia a acquis l’actif pour le compte de clients institutionnels auprès de HighBrook Investors. Zoom sur ce projet futuriste qui s’apprête à voir le jour en plein cœur de la capitale allemande.

 Le Postbahnhof, un bâtiment historique de Berlin

Construit pour la première fois en 1907, le Postbahnhof est un bâtiment classé chargé d’histoire. Il servait à l’origine de plaque tournante ferroviaire pour la livraison de colis avant d’être converti en bureau et espace événementiel au milieu des années 90. Il se compose de deux bâtiments, chacun d’environ 100 m de long, qui sont positionnés en face l’un de l’autre avec deux bâtiments plus petits essaimés entre eux. Il est à noter que c’est l’un des rares bâtiments construits sous l’époque impériale ayant survécu tel quel. En effet, même le Reichstag a dû être reconstruit plusieurs fois. Un site chargé d’histoire, mais qui dispose également d’atouts pour le futur.

 Un bâtiment plus durable …

Le site comprend environ 9 100 m carrés de bureaux existants de haute qualité, occupés par les entreprises de commerce électronique Zalando et Kayak. Patrizia s’apprête à entreprendre d’importants travaux de rénovation. Des travaux qui verront l’ancien espace événementiel transformé en 3 600 mètres carrés supplémentaires de bureaux modernes. La fin des travaux est prévue pour 2023. Patrizia mettra fortement l’accent sur la durabilité dans la préparation des plans de conception et d’exécution du projet. Tout cela afin d’atteindre un niveau élevé de certification durable (à travers notamment le label BREEAM). De nombreux défis de rénovation. Des défis qui devront respecter les caractéristiques d’un bâtiment historique.

[ TO READ / A LIRE ] :   Maisons du monde innove avec un nouvel entrepôt

 … Et plus dynamique

Situé dans le quartier berlinois de Friedrichshain, le Postbahnhof est situé dans un sous-marché de bureaux en plein essor qui bénéficie d’excellentes liaisons de transports en commun. La gare principale de Berlin Ostbahnhof se trouve à deux minutes à pied et se connecte directement au principal centre de transport de la gare centrale de Berlin. La zone environnante connaît des niveaux de développement élevés. Patrizia mise sur ce phénomène pour encore plus améliorer le dynamisme et la diversité des espaces et des équipements proposés. « Postbahnhof est un élément important du patrimoine berlinois et nous avons le privilège de jouer un rôle dans la préservation et la transformation de cet espace incroyable en une nouvelle destination pour les entreprises de la ville », déclare Ulf Christiansen, responsable des acquisitions chez Patrizia. « Mediaspree est l’un des sous-marchés les plus dynamiques de Berlin et nous nous attendons à ce que la demande d’occupants reste forte » ajoute-t-il avec confiance.

Construire un bâtiment du futur dans des bâtiments historiques, c’est une idée qui parait lumineuse. Lumineuse car dans les vieilles villes d’Europe, les possibilités ne manquent pas. A l’heure de la pandémie, l’idée de créer des bureaux plus performants semble être aussi dans l’air du temps. Enfin, investir dans le durable dans le but d’atteindre des labels de qualité ne peut également que garantir le succès et la pérennité du projet. Patrizia semble avoir tout compris. Si aucune info n’a filtré sur d’éventuels nouveaux projets, les spécialistes restent aux aguets.