Une bibliothèque universitaire ? Un coworking design et ergonomique

L’université de Saint-Gall en Suisse est l’une des plus prestigieuses au monde. Selon le Financial Times, son Master en management n’a d’ailleurs pas d’égal sur la planète terre. Pour cultiver l’excellence, elle travaille en permanence au bien-être de ses étudiants. C’est ainsi qu’est sorti de terre un projet révolutionnaire. Une bibliothèque ? Que nenni, un espace de coworking, bruyant à dessein, qui est même ouvert aux personnes extérieures au campus.

Un défi qui parait à première vue complètement fou : offrir un lieu de travail haut de gamme dans lequel toutes les activités pourront cohabiter : des plus bruyantes aux plus silencieuses. Départ pour le CO, un bâtiment réalisé par l’entreprise allemande Wilkhahn, spécialiste mondial du mobilier de bureau haut de gamme.

Un endroit singulier

Contrairement à une bibliothèque, le CO n’a pas vocation à être silencieux, mais un endroit où les gens peuvent se rencontrer et échanger. Ce qui le rend si particulier, c’est que même le grand public est également invité à participer. Lors de conférences ou de séminaires, toute personne intéressée peut s’impliquer activement dans la recherche ou l’enseignement, y compris ceux qui ne sont pas inscrits sur le campus.

Le CO se présente sous la forme d’un espace décloisonné d’environ 700 mètres carrés. Des rideaux de couleur claire ont été ajoutés à la place des murs afin de fournir aux différentes sections des cloisons auditives et visuelles. La zone peut ainsi accueillir en même temps les étudiants réfléchissant à un séminaire et des débats. La mise en place des meubles était un point crucial. L’université les souhaitait mobiles, polyvalents et combinables le plus possible.

Des meubles orientés flexibilité et mobilité

L’espace est équipé de 2 types de tables: la Confair et les tables hautes mobiles Timetable Shift (toutes deux conçues par le designer Andreas Störiko). La Confair pliable peut être utilisée comme espace de travail individuel ou pour des séminaires lorsqu’elle est combinée avec d’autres tables pliantes. Timetable Shift est quant à elle idéale pour les réunions et généralement pour les personnes qui souhaitent se lever en travaillant. Ces deux modèles sont équipés de roulettes et la table pliante peut être relevée et déplacée en un rien de temps. Toujours dans un esprit de flexibilité et mobilité. Cela permet de laisser la place à des conférences ou même des fêtes si besoin.

Le choix des sièges a également été déterminé par l’idée d’ouvrir toutes les possibilités d’utiliser l’espace. Si vous n’êtes pas nouveau sur ce site vous savez ce qu’il faut utiliser pour cela : des tabourets assis-debout ! Il se positionne comme équipement de référence du CO dans ce domaine. Concernant ce choix crucial, Wilkhahn a mis en avant le Stitz. Grâce à son dossier flexible, la chaise polyvalente Occo  l’accompagnera. Elle été sélectionnée pour son confort. Il n’est plus besoin de signaler que la Occo peut être équipée de roulettes. La mobilité avant tout, on vous le dit !

Enfin, pour ne pas oublier que nous sommes dans une université, la chaise polyvalente Aula sera disponible en plusieurs exemplaires. Elles pourront être installées en rangées et être empilées en un instant dans le cadre de conférences. A la fin de cette dernière, les canapés rembourrés Insit avec dossier se feront l’hôte chaleureuse des discussions entre étudiants.

Le design et l’ergonomie pour réunir les gens et échanger des idées. Et briser les frontières, en invitant dans un cadre magnifique qui veut pour assister à des évènements culturels. Voilà un bien bel emploi de la matière par Wilkhahn et l’université de Saint-Gall. Chapeau bas !